The principles of our action

 

1. Une mission commune à transmettre au sein d’un réseau et à s’approprier

Notre premier principe d’action est de transmettre une mission commune : collecter 400 témoignages intimes de migrants entre le Finistère breton et Gibraltar. Cela suppose de fédérer un réseau de 8 villes et 8 partenaires opérationnels autour de cette mission afin d’assurer la retransmission de cette mission aux équipes locales chargées de la collecte. Les équipes locales s’appuieront sur les méthodologies de collecte transmises, se les approprieront et les adapteront au contexte local et à leurs besoins.

2. Chaque témoignage est fondé sur une rencontre et une relation privilégiée

Notre second principe d’action est que chaque témoignage collecté soit fondé sur une rencontre authentique avec un migrant. Cette rencontre suppose la construction d’une relation privilégiée entre la « personne contact » et la personne migrante. L’enjeu de chaque rencontre est de « faire sortir des pépites d’or » des lettres intimes. C’est la qualité de la rencontre et de la relation tissée avec le migrant qui garantit la valeur du témoignage collecté.

3. Un engagement à faire vivre l’Encyclopédie

Notre troisième principe d’action est de faire vivre l’Encyclopédie une fois qu’elle sera produite mais aussi au-delà de la fin du projet, en sollicitant un véritable engagement de la part de chaque ville et chaque partenaire opérationnel. Une fois l’Encyclopédie produite, la ville – propriétaire d’un exemplaire de l’Encyclopédie – et le partenaire opérationnel s’engagent à organiser une action de diffusion locale afin de rendre public et de permettre l’appropriation de ce patrimoine auprès de la société civile. A terme, la ville sera détentrice de l’ouvrage et le partenaire opérationnel sera le référent pour les projets a posteriori menés autour de l’Encyclopédie. L’enjeu est de mobiliser la valeur de l’Encyclopédie de manière pérenne en suscitant des projets autour de l’ouvrage à l’échelle locale à moyen-terme.